Des vendanges 2018 d’exception

Des vendanges 2018 d’exception

Un printemps très pluvieux, le mildiou rapidement répandu dans le vignoble nous à fait peur.

Puis le beau temps est arrivé, les vignes ont repris vigueur et les raisins ont pu grossir et mûrir dans d’excellentes conditions.
Du 1er au 7 septembre, nous avons accueilli nos fidèles vendangeurs.

Qualité et quantité de raisins ont facilité la récolte.
La dégustation des raisins et des moûts (jus de raisin qui n’a pas encore subi de fermentation alcoolique) laissent présager une cuvée exceptionnelle.

Certainement un futur millésimé.

 

Comment fixer la date des vendanges?

Il est impératif de choisir avec justesse le bon moment pour vendanger.
Chaque année est différente en terme de maturité des raisins, de degré d’acidité et de degré d’alcool.
Autrefois, on estimait que la maturité physiologique était atteinte 100 jours après la pleine fleur de la vigne. L’observation était assez juste et elle sert toujours aux prévisions à long terme mais la difficulté est de déterminer la pleine fleur. On prenait aussi en considération les phases de lune. Certains vignerons estiment encore que la cueillette devrait débuter le 2ème ou le 3ème jour suivant la 9ème pleine lune.
Aujourd’hui, la décision doit s’appuyer sur des données techniques. Il faut inspecter les grappes. Le réseau maturation compte aujourd’hui 450 parcelles témoins sur lesquelles, les vignerons relèvent deux fois par semaine le poids moyen des grappes, leur richesse en sucre, leur acidité totale, leur pourcentage de véraison (c’est-à-dire de maturation) et la pression de pourriture grise.
Le Comité Champagne regroupe et analyse les résultats pour chaque cépage et parcelle permettant à chaque propriétaire de choisir précisément la date des vendanges.

Répondre